Investir pour la première fois dans l’immobilier est une étape cruciale qui produit souvent enthousiasme et inquiétude. D’une part, le premier investissement locatif est perçu comme une nouvelle source de revenus.

Toutefois, ce type d’investissement nécessite d’importants moyens de financement qui pourrait vous amener à faire des prêts. Vous n’avez donc pas droit à l’erreur, au risque de vous voir dans une situation de dette insolvable.

Puisqu’il s’agit d’un chemin jamais emprunté, tous les conseils sont les bienvenus. Trouvez dans cet article les nôtres sur le sujet, afin de vous permettre de réussir votre 1er investissement locatif.

premier investissement locatif

Pourquoi réaliser son premier investissement locatif ?

Si vous n’avez toujours pas compris l’importance du premier investissement locatif, sachez qu’il s’agit tout simplement du début d’une grande aventure. En effet, investir dans l’immobilier est le meilleur moyen de préparer efficacement sa retraite. Ce type d’investissement est accessible à tous et offre d’énormes avantages aux bailleurs. 

Plusieurs raisons poussent les bailleurs à franchir ce premier pas et réaliser leur 1er investissement locatif. D’abord, l’avenir devient de plus en plus incertain pour les travailleurs. Ils passent la majeure partie de leur vie à travailler pour enrichir leur banque, l’entreprise qui les embauche et l’état. Dans une situation pareille, préparer sa retraite devient très inquiétant.

Pour réussir à sortir de ce cercle infernal, l’investissement immobilier semble la meilleure solution facile à prendre en main. Bien qu’il soit perçu comme trop risqué, trop contraignant ou réservé aux riches, les personnes qui l’ont compris assez tôt en tirent déjà les fruits. 

Le premier investissement locatif n’est pas seulement un gage de revenu passif, mais permet également de disposer d’un patrimoine immobilier. De plus, grâce aux nombreux dispositifs de défiscalisation disponible en France, vous pouvez réduire considérablement vos impôts. Ses avantages sur le plan économique et fiscal font de cet investissement un meilleur moyen pour bien préparer sa retraite.

Premier investissement locatif : assurez-vous que ce n’est pas le dernier

La possibilité d’échouer pour votre premier investissement en immobilier est aussi grande que celle de réussir.

En cas d’échec, il vous sera difficile de réinvestir dans l’immobilier. Il est donc primordial de réussir votre premier investissement locatif. En cas de réussite, vous aurez une motivation beaucoup plus grande et un revenu stable qui vous permettra de facilement vous lancer à nouveau. 

Pour cela, il est conseillé de suffisamment se renseigner sur le sujet avant toute action. N’hésitez pas à discuter de votre projet avec des professionnels et des investisseurs ayant réussi dans le domaine.

conseiller gestion patrimoine immobilier

Si malheureusement votre 1er investissement locatif échoue, vous risquez de prendre des décisions trop hâtives et cela serait vraiment dommage. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, il est recommandé de songer à un « petit » projet lors de votre premier placement locatif. Ainsi, optez pour un bâtiment raisonnable qui nécessite peu de travaux et qui se situe dans une bonne zone géographique.

Prendre des cours pour bailleur avant votre 1er investissement locatif

Le meilleur moyen d’être bien informé dans l’immobilier c’est de se faire former dans le domaine.

Cette première étape vous permettra de mieux appréhender le monde de l’investissement et de l’immobilier. Il s’agira d’apprendre les bases et de comprendre le fonctionnement de ce type d’investissement.

La réussite de votre investissement locatif dépend essentiellement de cette étape. Il vous serait quasiment impossible de réussir dans ce domaine si vous ignorez ses principes. 

Cette formation peut se faire sur internet, via des blogs, des vidéos YouTube et des formations en ligne. Vous pouvez également tirer d’importantes informations en lisant des livres sur le sujet. Toutefois, il vous sera plus facile d’apprendre si vous êtes en contact avec des experts de l’immobilier.

formation investissement locatif
Formez-vous dans l’investissement locatif avant de vous lancer.

Planifiez donc des rencontres avec d’autres investisseurs, afin de mieux vous imprégner du sujet. La réussite de cette étape renforcera non seulement vos connaissances, mais également vos motivations pour continuer dans ce domaine.

Faites le point de vos finances avant votre 1er placement locatif

Pour faire un investissement consistant, il vous faudra demander un prêt à votre banque. Veillez donc à ne pas vous priver de cet effet de levier. Avant que le banquier ne vous accorde votre crédit, il va falloir réguler votre situation financière, afin qu’elle soit irréprochable.

Pour faciliter l’accord d’un nouveau crédit, il est essentiel que vous n’ayez pas de crédit en cours. Cela va de soit. Si en plus, vous avez un minimum de 3 000 à 10 000 € sur votre compte épargne, cela vous sera d’une grande utilité. Le banquier analysera votre dossier en prenant exemple sur vos finances, afin de juger si vous serez en mesure de rembourser ou non le crédit. 

financer placement immobilier

Cependant, si vous pensez à un investissement locatif cash, commencez à définir votre budget d’investissement. N’oubliez surtout pas qu’il s’agit là de votre premier placement en immobilier locatif et qu’il faudra rester raisonnable dans le budget.

Définissez une stratégie gagnante pour votre placement

Il existe plusieurs stratégies pour réussir votre 1er investissement locatif. Les nombreuses stratégies présentées dans les livres, les blogs ou par les investisseurs, ne sont pas un gage de réussite.

Seules celles que vous concevrez à la base de vos connaissances et de vos capacités financières seront les mieux adaptées pour vous. Très souvent, le premier investissement est confondu à celle de la résidence principale. Faites donc la part des choses en choisissant entre acheter pour louer et acheter pour résider et louer. Ces deux types d’investissement ne s’adaptent pas à tout le monde.

Faites votre premier investissement destiné à la location

Cette stratégie de placement immobilier est destinée au bailleur qui dispose déjà d’une résidence principale.

stratégie immobilier locatif
Élaborez une stratégie avant d’acheter votre bien.

Ainsi, l’intégralité du bâtiment acquis sera mise en location. Après le choix de cette option pour votre 1er investissement locatif, commencez par définir les spécificités du logement.

  • Est-ce un logement nu ou meublé ?
  • À location saisonnière, de courte durée ou colocation ?

La réponse à ces questions vous dirigera vers le choix idéal. Si vous hésitez entre les différents types de logements, les dispositifs de défiscalisation mises en place par l’état vous aideront à trancher.

Acheter pour y résider et louer

Ce type d’investissement immobilier est destiné aux futurs propriétaires, qui désirent investir et habiter dans le bâtiment. Cette stratégie consiste à investir dans un bâtiment qui sera mis en colocation.

Elle est généralement utilisée par les propriétaires qui ne souhaitent pas faire long feu, en tant qu’investisseurs. En effet, ils se servent de cette stratégie pour acquérir un bien immobilier, qu’ils mettent en colocation, juste le temps de rembourser leur crédit. Une fois le crédit remboursé, ils deviennent propriétaires à part entière du bâtiment. 

Toutefois, vous pouvez utiliser cette technique lors de votre 1er investissement locatif pour lancer une véritable carrière d’investisseur. Il suffit de se servir des loyers pour rembourser votre crédit.

Ensuite, vous pourrez constituer un nouveau capital pour effectuer un autre investissement. Au cours de cette étape, vous serez confronté aux réalités du terrain. Ainsi, vous éviterez désormais les erreurs de débutant, afin de réussir vos investissements.

Le choix de la zone géographique de votre 1er investissement locatif

Il s’agit là du premier véritable pas dans le monde de l’investissement immobilier. La réussite de votre placement dépend essentiellement de ce choix.

Parmi toutes les étapes nécessaires pour un 1er placement locatif, le choix de la zone géographique s’invite comme la plus importante.

Il est conseillé d’acquérir un bien dans votre ville de résidence. Par exemple si vous habitez à Toulouse, faites le choix d’investir dans la ville Rose où aux alentours. En optant pour ce choix, il vous sera facile d’assurer efficacement la gestion du bâtiment. De plus, cela vous permettra de mieux juger les prix, la qualité du quartier et le marché immobilier de la zone.

investir locatif toulouse
Toulouse est l’une des villes où il fait bon investir en locatif

Après avoir défini la zone géographique, assurez-vous que la demande du type de logement que vous visez existe réellement. Afin de prendre une décision impartiale, faites une petite étude de marché sur la zone. Recherchez sur internet et discutez avec des agences immobilières, afin de trouver le type de logement demandé dans cette zone. 

Cependant, si la demande n’existe pas dans votre zone géographique, vous pouvez étendre vos recherches aux villes voisines. L’idéal serait de trouver un logement à forte demande dans une zone proche de vous, pour faciliter la gestion du bien.

Établissez clairement les caractéristiques de votre bâtiment locatif

Après avoir défini la zone géographique idéale pour votre tout premier investissement immobilier locatif, vous pouvez passer à la recherche proprement dite. Pour ce faire, définissez avec précision les spécificités du logement que vous visez. Pour faire un bon choix, il est impératif de prendre en compte les critères généraux suivants : 

  • Le profil du locataire visé ;
  • Le mode de location retenu ;
  • Votre budget d’investissement ;
  • La stratégie d’investissement défini.
étude de marché  immobilier locatif

De façon plus spécifique, vous pouvez y ajouter vos propres critères en fonction de vos envies. Cet exercice vous servira de feuille de route et facilitera vos recherches.

Visitez et examinez les offres

Après avoir défini clairement le type de logement que vous voulez, vous pouvez passer à la prospection. Commencez donc par en parler aux agences et faites-vous connaitre sur les plateformes d’annonce immobilière.

Avant de prendre une décision finale, visitez plusieurs offres de suite. Au cours de vos visites, vous pourrez confronter vos critères à ceux constatés sur le terrain et les affiner progressivement.

Procédez par élimination des logements, en fonction de vos critères, afin d’avoir une liste réduite de logements pour votre 1er investissement locatif

L’erreur de débutant que vous devez éviter ici est de faire des propositions de prix dès la première visite. Même si l’envie est trop forte, résistez et prenez du recul pour réfléchir avant de donner vos premiers prix.

Vérifiez et validez votre 1er placement immobilier locatif

Avant de valider un choix, procédez à la vérification des critères. Pour cela, listez les critères sur une feuille et vérifiez la conformité du logement avec ces derniers l’une à la suite de l’autre. Une fois que tout a été vérifié, vous pouvez vous réjouir d’avoir trouvé le logement idéal pour votre 1er placement locatif.

Valider-placement-locatif
Valider tout votre projet avant d’acheter votre bien à mettre en location

Après la validation, faites ensuite une proposition de prix inférieur à ce que vous serez prêt à investir. Ainsi, si votre offre est refusée, vous pourriez passer à une négociation afin d’arriver à la limite de votre budget.

À cette étape, évitez surtout l’erreur de mettre de côté le budget établi au début, quel que soit le charme du logement validé. Si votre dernière proposition est refusée, n’hésitez pas à passer à un autre logement. Affinez au fur à mesure vos critères, afin de faire un choix raisonnable. Une fois que vous avez votre logement, passez à la signature et devenez propriétaire.

Conclusion

Vous avez beaucoup de conseils dans cet article pour réaliser votre premier investissement. Faites attention et respectez bien les étapes. Le top est de se faire une check-list et d’avancer prudemment. Ne foncez pas tête baisser dans les produits que vous proposent les banques. Bien souvent elles ne regardent pas les conditions et sont juste là pour vous vendre un bien (que vous croyez fiable puisque c’est la banque qui vous le propose).

La meilleure solution est de se tourner probablement vers ceux qui ont l’expérience. Par exemple des conseillers en patrimoines indépendant qui vous proposeront avant tout des biens sûrs et fiables en fonction des besoins de votre projet.

Le saviez-vous : Vous pouvez défiscaliser votre impôt sur le revenu grâce à un investissement locatif en loi Pinel ?

Originally posted 2019-08-06 18:12:14.


1 commentaire

Calcul du déficit foncier : Les conditions pour réduire ses impôts · 10 septembre 2019 à 18 h 19 min

[…] la part qui sera nécessaire pour la baisse de son imposition avant même d’effectuer son investissement locatif. Pour connaître à combien s’élève votre déficit foncier, vous devez suivre les étapes […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *