fbpx
5/5 - (1 vote)

Après avoir vendu un bien, on a généralement accès à une forte somme. Et dans ce cas, les véritables questions à se poser sont : où placer son argent suite à une vente immobilière ? Comment ne pas simplement le laisser dormir, mais au contraire le faire fructifier ?

placer son argent suite à une vente immobilière

Si vous n’avez vraiment pas une solution précise, je vous propose dans ce dossier, toute une liste d’alternatives de placements. Elles vous permettront de vous garantir une stabilité financière maîtrisée après la vente de votre bien. Vous pourrez alors choisir en fonction de vos projets et de votre situation financière actuelle. Voici donc mes douze astuces pour placer son argent suite à une vente immobilière.

Les livrets pour placer son argent suite à une vente immobilière

Le livret A et le Livret d’Épargne Populaire (LEP) représentent deux façons intéressantes d’investir les fonds que vous avez tirés d’une précédente vente de patrimoine.

Le livret A est un compte d’épargne exonéré d’impôts et sans frais. Faire cet investissement représente une bonne façon de placer son argent à la suite d’une vente immobilière. En dehors de l’absence de fiscalité et de frais, un autre avantage important de ce type de placement réside dans le fait que votre argent est disponible à tout moment. 

En revanche, comme inconvénient, il génère un rendement trop faible. 1 % en début 2022 et 2 % depuis le 1er août avec un plafond limité à vingt-deux mille neuf cent cinquante euros (22 950 €). À noter que son taux d’intérêt est fixé deux fois par an par l’État.

Comme le précédent, le Livret d’Épargne Populaire (LEP) est un compte épargne fiable et sans fiscalité. Il est caractérisé par un taux d’intérêt deux fois plus grand que celui du livret A. Le taux d’intérêt annuel étant égal à 4,6 %.

Il faut noter que l’accès à ce type de placement défiscalisé et garanti est conditionné par des plafonds. En l’occurrence, vous ne pouvez en bénéficier que si vos revenus n’excèdent pas un certain seuil et ceci, selon votre quotient familial. 

Pour une personne seule, il commence à vingt mille deux cent quatre-vingt-seize euros (20 296 €). Il augmente d’environ cinq mille euros (5 000 €) pour chaque demi-part supplémentaire.

Comme principal inconvénient du LEP, on note une limite de plafond faible qui est égale à sept mille sept cents euros (7 700 €). 

Les Plans Épargne

Il existe plusieurs solutions sécurisées de plan Épargne. On peut y recourir pour placer son argent suite à une vente immobilière.

Le Plan Épargne Action (PEA) pour placer son argent suite à une vente immobilière

Le Plan Épargne Action (PEA) vous permet de mettre vos fonds en bourse et de détenir un portefeuille d’actions d’entreprises. Ces actions peuvent produire un rendement particulièrement attractif sur le long terme. Aussi, bénéficient-elles d’une exonération d’impôts. En effet, au-delà de cinq années de détention, les revenus de ce placement sont défiscalisés. D’un autre côté, comme inconvénient du PEA, il y a le risque de perte en capital élevé. La volatilité de cette forme d’investissement est donc forte.

Plan Épargne Action

Le Plan Épargne Retraite (PER) pour placer son argent suite à une vente immobilière

Le Plan Épargne Retraite (PER) est un nouveau produit disponible depuis le 1er octobre 2019. Il est recommandé à toute personne souhaitant sécuriser une certaine partie de ses revenus pour sa retraite. Ceci, en agissant sur son impôt durant sa période d’activité. Placer son argent suite à une vente immobilière dans ce plan est idéal. Surtout si vous êtes fortement imposé et que vous souhaitez préparer votre retraite.

En effet, vous pouvez grâce à ce plan, obtenir jusqu’au dixième des revenus imposables de l’année ultérieure. De plus, il suggère un taux de rendement élevé. Mais, comme inconvénient, les fonds mobilisés ne peuvent être récupérés que sous certaines conditions (retraite, achat d’un logement principal, accident, etc.) 

Le fonds en Euros (assurance-vie)

Le fonds en Euros désigne un support d’investissement propre aux contrats de capitalisation et d’assurance-vie. En temps normal, lorsque vous souscrivez à une assurance-vie, vous devez choisir où votre argent sera investi. Mais si vous avez souscrit pour un contrat monosupport, vous n’aurez qu’une seule option : être dirigé vers le fonds en Euros.

Il s’agit du choix idéal pour les épargnants qui recherchent avant tout, la sécurité de leur placement. Avec cela, leurs fonds sont accessibles à tout moment et génèrent annuellement des revenus. Par ailleurs, comme inconvénient de ce placement, sa rentabilité est en baisse depuis quelques années déjà.

Il est à noter qu’à l’image du livret A et du LEP, pour ceux qui recherchent un investissement à moyen terme.

Les Unités de compte (assurance-vie)

Si par contre vous avez souscrit pour une assurance vie avec un contrat multisupport, vous pourrez alors faire votre placement en Unités de Compte (UC). Ce sont en effet des supports financiers tenus par les sociétés de gestion. Avec cette option, vous pourrez investir dans un ou plusieurs de ces supports :

  • Actions ;
  • Devises ;
  • Obligations.

Placer son argent suite à une vente immobilière dans ce type de placement offre pour avantage la possibilité d’acquérir différents actifs. Vous pourrez alors constituer un portefeuille diversifié. Ce faisant, vous réduisez complètement le risque tout en optimisant le rendement. Aussi, avec un placement en Unités de Compte, vous pouvez récupérer vos fonds à l’instant T.

Malheureusement, ce placement assez intéressant est pourtant risqué. Il ne confère aucune garantie.

Les produits structurés

Les produits structurés d’un portefeuille sont des actifs dont la performance dépend d’autres paramètres tels que l’évolution des taux d’intérêt. Le rendement est alors fonction des échéances qui vous sont proposées lors de la souscription et est calculé grâce à une formule fixe.

Comme avantage, ce type de placement permet de diversifier son investissement par rapport aux produits standards sur le marché financier. L’inconvénient réside dans le fait qu’une sortie avant l’échéance vous fera perdre l’ensemble des garanties.

Il est à noter que les parts des produits peuvent porter sur une assurance-vie. Elles peuvent également porter sur un Plan Épargne Action (PEA) ou un Plan Épargne Retraite (PER).

Les cryptomonnaies pour placer son argent après une vente immobilière

Les crypto-monnaies représentent en 2022 un lieu sûr où l’on peut faire des placements. Depuis que le Bitcoin a vu le jour en 2009, ce n’est plus risqué d’investir dans des monnaies numériques. Même si certaines personnes craignent leur volatilité, elles servent quand même de valeur refuge en période d’inflation. Pour un placement à long terme, elles sont toujours avantageuses.

épargner avec les cryptomonnaies

En outre, le placement de fonds dans une cryptomonnaie fait partie des options qui vous garantissent le plus de rendement. Mais attention, il est important de bien se renseigner et de connaître les risques. D’autant plus qu’il existe plus de onze mille cryptomonnaies sur le marché. Et toutes ne peuvent pas se vanter d’être fiables. 

Alors, si vous souhaitez choisir cette alternative, je vous recommanderai simplement de placer vos sous dans des jetons fiables. Ceux-ci jouissent d’une certaine notoriété.

Les investissements immobiliers

L’une des meilleures façons de placer son argent suite à une vente immobilière, c’est de l’investir à nouveau dans l’immobilier.

La Société Civile de Placement Immobilier (SCPI)

Parmi les nombreux dispositifs que je peux vous conseiller, la SCPI est l’une de mes préférées. Elle est adéquate si vous avez un budget réduit compris entre cent cinquante et mille euros (150 – 1000 €) et que vous souhaitez quand même investir dans l’immobilier.

C’est également l’option à choisir si vous souhaitez déléguer la gestion de votre patrimoine. En réalité, la SCPI est un système dans lequel des capitaux sont collectés auprès de plusieurs investisseurs. Ceci, dans le but de les placer dans l’immobilier et de les faire fructifier. Et pour y arriver, les gestionnaires vont acquérir un patrimoine qu’ils vont mettre en location.

Les avantages de la SCPI sont la possibilité de délégation de la gestion et une mutualisation des risques. Et son principal inconvénient réside dans sa fiscalité.

La Location Meublée Non Professionnelle (LMNP) 

Tout propriétaire de maison, qui met cette dernière en location et qui fait des recettes locatives inférieures ou égales à vingt-trois mille euros (23 000 €), fait de la LMNP. Si la Location Meublée Non Professionnelle est avant tout un statut, les bénéfices qu’elle génère font d’elle un investissement.

La LMNP suggère de nombreux avantages. Il y a la possibilité de déléguer la gestion, la fiscalité allégée ainsi que la récupération de la TVA. L’inconvénient majeur réside dans les risques de non-renouvellement du bail.

investissements immobiliers

L’investissement locatif fondé sur la loi Pinel

Le dispositif Pinel est une loi des finances qui fait bénéficier à un investisseur, une réduction d’impôt sur le revenu. Ceci, si ce dernier consent à louer en tant que résidence principale, un logement nu pour une durée de six ans. Alors, si vous souhaitez acquérir un bien neuf ou refait à neuf, ce dispositif est votre meilleur allié. Si vous faites une location pendant six ans, le fisc vous verse 12 %. Pour neuf ans, vous avez droit à 18 % et pour douze ans, l’on vous reversera 21 %

Il est à noter que cette loi est limitée à trois cent mille euros et à deux biens en dehors des maisons individuelles. Si vous envisagez donc d’investir six cent mille euros, il va falloir diviser le montant en deux. La deuxième partie sera investie dans l’un des investissements mentionnés dans cet article.