348426693692099
5/5 - (1 vote)

Dès que vous nourrissez l’ambition d’investir dans l’immobilier, vous avez l’obligation de déterminer un milieu prospère pour votre projet. La France se propose comme une nation attractive grâce aux potentialités de ses communes. La ville de Toulouse 31000 constitue l’une de ces municipalités qui participent au rayonnement de l’hexagone par son patrimoine touristique/économique.

évolution des prix de l’immobilier sur Toulouse

En matière d’immobilier, la ville de Toulouse s’avère très attractive et bénéfique. Toutefois, un investissement immobilier ne peut se faire sans une parfaite maîtrise de la zone concernée et la politique d’exécution. L’évolution des prix de l’immobilier sur Toulouse se passe en fonction de certains critères. Il s’agit de la localisation, l’environnement, des caractéristiques du bien et du marché. On vous détaille tout ça dans ce nouvel article.

Présentation de la commune de Toulouse 31000

Toulouse représente à l’heure actuelle la Capitale du sud-ouest de la France et le chef-lieu de la nouvelle région Occitanie. Cette commune constitue en ses qualités la 4e ville la plus peuplée de l’hexagone après Paris, Marseille et Lyon. En 2014, selon les statistiques INSEE, Toulouse comptait environ 466297 habitants et 1312304 habitants dans son agglomération. De plus, cette commune ne cesse d’accueillir chaque année au moins 4 000 nouveaux habitants. Surnommée « ville rose », Toulouse est une ville étudiante, dont 35,4 % des populations ont moins de 25 ans. L’âge médian des Toulousains est de 32 ans.

L’appellation de ville rose se caractérise par les briques de terre cuite de couleur rose et autres matériaux de construction. Baignant dans un climat tempéré, Toulouse est située au nord du département de la Haute-Garonne sur la berge de l’océan atlantique et la mer méditerranée.

La ville partage ses frontières avec certaines villes. Il s’agit de la Tournefeuille/Colomiers (ouest), Aucamville/Launaguet (Nord), Balma/Quint-Fonsegrives (est) et Vieille-Toulouse/Pechbusque (sud). La ville rose compte six principaux secteurs ou arrondissements numérotés de 1 à 6. Il y a Toulouse Centre, Toulouse Rive Gauche, Toulouse Nord, Toulouse Est, Toulouse Sud-est et Toulouse Ouest comprenant des quartiers.

Lieux historiques et attractions de Toulouse

Toulouse regorge de plusieurs centres emblématiques comme la Place du Capitole qui abrite le Théâtre du Capitole et l’hôtel de ville. Cet édifice historique toulousain a été bâti depuis le XVIIIème siècle et propose sur son sol une immense Croix Occitane. Ensuite, la ville rose constitue la capitale aéronautique de l’espace européen en ce sens qu’elle abrite l’entreprise Airbus. Étant connu comme le premier site industriel français, cette société emploie plus de 13 200 salariés et de sous-traitants. Derrière Dassault Aviation qui occupe la première place, Airbus est le deuxième employeur de l’hexagone.

Le Stade de Toulouse représente également l’une des attractions de cette commune particulière de la France. Ce fleuron de la ville rose a donné une visibilité internationale à Toulouse. Il a été dix-neuf (19) fois Champion de France et quatre (4) fois vainqueur de la Coupe d’Europe. La commune constitue de ce fait la capitale du rugby français. Enfin, le Canal du Midi est l’un des édifices phares de Toulouse. Il a été érigé au XVIIème siècle par Pierre-Paul Riquet sur un espace 241 kilomètres. Ce monument constitue la jonction entre le pont de l’Embouchure à l’étang de Thau près de Sète et Toulouse.  

Pourquoi investir dans l’immobilier à Toulouse ?

La commune de Toulouse s’est construit une forte économie tant à travers sa politique économique et ses programmes immobiliers. La ville a donné aussi un grand intérêt au développement humain à travers le transport, l’éducation, etc.  

investir en immobilier sur Toulouse

L’économie de la commune de Toulouse

Entre 2008 et 2014, soit en 6 ans, la ville rose a enregistré près de 30000 habitants supplémentaires. Ce chiffre fait apparemment le nombre de résidents des quartiers Trois Cocus, Borderouge, Paleficat, Croix-Daurade ou Grand Selve. Sur la période allant de 2003 à 2013, la commune a été identifiée comme la ville française la plus enrichie. Ainsi, son produit intérieur brut (PIB) avait monté de 31,6 %. Il passe alors de 28 733 € à 37 833 € par habitant. La ville rose détient aujourd’hui plus de 76288 entreprises dans ses environs avec plus de 576900 salariés.

De même, elle décompte au moins 59300 indépendants (qui travaillent à leur propre compte). Cependant, le taux de chômage s’élève à 9,4 % en Haute-Garonne contre 10,9 % en Occitanie. En France, ce taux n’est qu’à 9,1 %. Le revenu assujetti aux foyers fiscaux à Toulouse est de 43 083 euros au moins. Ceci fait qu’environ 48 % des foyers fiscaux sont imposables. C’est l’un des éléments qui participent à l’évaluation des prix de l’immobilier sur Toulouse.

Les programmes immobiliers dans la ville de Toulouse

Pour l’émergence de la commune et pour le bien-être de ses habitants, les autorités municipales ont développé plusieurs programmes immobiliers. Il y a donc depuis quelques années plusieurs projets immobiliers en cours à Toulouse et dans ses agglomérations. Les OPA (Opération d’Aménagement Programme) ou les ZAC (Zone d’Aménagement Concerté) et autres programmes immobiliers sont en pleine expansion.

Depuis 2016, plus de 5 000 nouveaux appartements se construisent annuellement à Toulouse. Pendant que les investisseurs réservent environ 27 % de ces nouveaux appartements, les propriétaires occupants n’en réservent que 26 %.  

Les services que propose Toulouse   

La ville rose se propose à la fois comme cadre commercial et un milieu résidentiel. Ainsi, en dehors des centres commerciaux et touristiques, elle propose :

  • un réseau de transport équitable ;
  • des écoles ;
  • des centres de santé, etc.

Tous les moyens de locomotion sont disponibles dans la ville rose pour le déplacement en temps réel des habitants. De plus, depuis peu la commune a lancé des projets d’envergure (logements, transports…). Il s’agit de la construction d’une tour végétale de 150 m de haut dans le quartier de Gare Matabiau ou les ramblas des Allées Jean-Jaurès.

Ce projet reliera la Place Wilson à la gare Matabiau au cœur du Centre de Toulouse. La construction d’une 3e ligne de métro et la rénovation du métro sont également des projets en cours d’exécution dans la ville. Par ailleurs, plusieurs établissements scolaires, universitaires et de soins sont érigés dans votre commune française. Ces facteurs pèsent également sur l’évaluation des prix de l’immobilier sur Toulouse.   

L’immobilier dans la ville rose : les prix au m²

La ville de Toulouse détient actuellement au moins 230 000 logements, dont 31 % appartiennent aux propriétaires toulousains. Toutefois, il faut noter que le parc immobilier vieillit, puisqu’environ la moitié de ces habitations date de 1949-1974. Une bonne évaluation des prix de l’immobilier sur Toulouse se fait selon certains critères précis et des baromètres donnés.

A lire aussi : Loi Pinel Toulouse : Notre avis avant d’investir dans la ville Rose

En moyenne, le prix au m² d’une maison fait 2 710 euros alors que celui d’un appartement s’élève à 2 510 € à Toulouse. En revanche, les coûts par m² d’une maison et d’un appartement font respectivement 2 013 € et 2 330 €. La ville rose constitue de ce fait le 20e département le plus coûteux en immobilier en France.

Courant 2017, l’évaluation des prix de l’immobilier sur Toulouse révèle une augmentation de 4,5 %. Cependant, les villes de Bordeaux, Paris, Nantes, Angers et Lyon montaient respectivement de 12,1, 7, 6,3, 5,4 et 6 %. À Toulouse, les quartiers centraux (Capitole, Carmes, Saint Cyprien… sont les zones les plus prisées. Ainsi, pendant que Saint Cyprien proposait un prix médian au m² de 3 525 €, Côte Pavée affichait 2 715 euros. Quand Capitole présentait 3 960 €/m², un appartement de 50 m² coûtait 202 800 euros (4 056 €/m²) à Carmes. Les prix au m² d’un bien immeuble à Toulouse fait alors :

  •         prix bas : 2 462 €/m²
  •         prix médian : 3 858 €/m²
  •         prix haut : 5 756 €/m²

De plus, l’évaluation des prix de l’immobilier sur Toulouse peut se baser également sur le nombre de pièces et l’ancienneté du bâtiment. Si un logement ancien coûte en moyenne 3 712 euros/m², une habitation neuve coûtera en moyenne 4 359 €/m². Les prix du m² des immeubles augmentent chaque année de 5 % et d’environ 31 % sur 5 ans. Enfin, le loyer au m² à Toulouse est de 15 euros (médian). Ceci peut connaître une inflation de 2 à 10 % entre 1 et 10 ans.      

Vendre ou acheter un immeuble à Toulouse : quand le faire et comment s’y prendre ?  

Certaines périodes agissent véritablement sur l’évolution des prix de l’immobilier sur Toulouse. Il est alors nécessaire de bien déterminer le moment idéal pour vendre ou acheter son immeuble dans cette ville. En effet, le mois d’août est plus approprié pour mettre en vente un bien immobilier.

Acheter un immeuble sur Toulouse

En revanche, pour acquérir un immeuble sur Toulouse, l’idéal serait de le faire en mai. En août, la demande d’acquisition immobilière est supérieure à l’offre sur le marché. C’est l’inverse dans le mois de mai, l’offre excède la demande en bien immobilier. Ce sont donc des périodes très avantageuses pour le vendeur d’une part et pour l’acheteur d’autre part.  

Pour affiner l’évaluation des prix de l’immobilier sur Toulouse, vous devez prendre en compte certains points cruciaux. D’abord, considérez les spécificités propres à votre immeuble afin d’appliquer une décote ou surcote selon que votre bien présente un défaut ou des caractéristiques exceptionnelles. Ensuite, veillez à bien évaluer la valeur de votre maison/appartement dans la posture d’un acheteur.

Vous devez vérifier l’éclairage, l’isolation thermique et acoustique, l’accessibilité et les moindres détails techniques de l’immeuble. L’évaluation des prix de l’immobilier sur Toulouse peut se faire à l’aide d’un baromètre/stimulateur en ligne ou professionnel. Enfin, votre évaluation des prix de l’immobilier sur Toulouse varie selon le type d’immeuble (appartement/logement), sa situation, son environnement. Il faut aussi considérer ses caractéristiques (jardin, piscine…).

Pour conclure

En bref, il est bien évidement toujours temps d’investir sur Toulouse au vue de l’évolution des prix. Ils n’ont toujours pas atteint leur plafonds du fait de l’expansion de la ville. Il est donc toujours d’actualité d’investir sur Toulouse que ce soit pour agrandir son Patrimoine ou pour défiscaliser ses revenus.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.